Cerisic

Développement d’un environnement non-intrusif de mesures ergonomiques visant à la prévention de l’apparition de troubles musculo-squelettiques.
First Haute Ecole TRACKTMS (n° 1510470)

Description

Le contexte de la recherche est le développement d’un environnement d’analyse quantitative de postes de travail dans un but de prévention d’apparition de troubles musculo-squelettiques (TMS), du membre supérieur principalement.

tracktms_2

Figure 1 – Analyse des TMS par secteur d’activités. Source : www.europa.eu

Ce type d’analyse, proposé par le partenaire industriel MoDyVA, est généralement effectué à l’aide de grilles d’observation. La check-list OCRA, reconnue par le Fonds de Maladies Professionnelles (FMP), constitue un bon exemple d’une telle grille d’observation. Y figurent des items dont l’évaluation est actuellement réalisée visuellement par un ergonome, laissant un côté subjectif à cette analyse. Toutefois, les items de cette check-list font explicitement intervenir des grandeurs physiques (par exemple « Manipuler des objets en exerçant 30-40 % de la force maximale »). La mesure précise du risque d’apparition de TMS associé à un poste de travail demande donc la plus grande objectivité possible dans l’évaluation des différents items. C’est pourquoi la mesure de grandeurs physiques (angles, forces, etc.) est indispensable afin de réduire au maximum les biais observationnels. La réalisation des mesures physiques est néanmoins régie par des contraintes fortes : elle doit être rapide pour des raisons organisationnelles évidentes et réalisable dans l’environnement du travailleur sans entraver les mouvements de celui-ci, dans le but de perturber au minimum les stratégies motrices du travailleur.

Objectif

L’objectif est le développement d’un environnement non-intrusif de mesures ergonomiques visant à la prévention de l’apparition de troubles musculo-squelettiques. Cet environnement servira de guide au diagnostic des ergonomes ou conseillers en prévention actifs dans le milieu professionnel. Il devra être suffisamment flexible pour pouvoir s’adapter à tous les postes de travail, principalement ceux comportant des actions répétées, qui sont à la source de l’apparition des TMS (caisses de grandes surfaces, tri postal, secrétariat, …).

tracktms_2Figure 2 – Visualisation schématique du délivrable du projet TRACKTMS

Dans ce contexte, le CERISIC développera un environnement de mesures ergonomiques lowcost permettant :

  • l’obtention de la cinématique tridimensionnelle de repères anatomiques du tronc et du membre supérieur via des caméras 3D low-cost, basés sur la reconnaissance de mouvements et développés sur base d’une solution non propriétaire ;
  • la mesure de l’activité musculaire du membre supérieur – indirectement donc, de la force musculaire –, via un système de capteurs sans fils synchronisé avec les caméras 3D et placés sur un vêtement dit « intelligent » afin de garantir une liberté de mouvement maximale ;
  • le traitement et l’analyse en temps réel des données brutes, orienté vers l’évaluation préventive de la dangerosité des actions réalisées par le travailleur ainsi que vers l’établissement quantitatif de la check-list OCRA.

Afin de garantir une intrusion minimale du dispositif dans l’environnement du travailleur et une validation des mesures effectuées, le CERISIC collaborera avec l’Unité de recherche « Forme & Fonctionnement Humain (FFH) » de la catégorie paramédicale de la Haute Ecole Louvain en Hainaut.

On en parle dans la presse…