Cerisic

Conception d’un outil d’aide au diagnostic des défaillances et d’aide à la maintenance prédictive des actionneurs électriques HVAC
First Haute Ecole AUTODIAG (n° 1510495)

Description

Des dysfonctionnements naissant dans des actionneurs électriques des HVAC ont des effets négatifs sur la santé, la qualité et la pollution. De plus, les arrêts et interventions pénalisent la productivité des installations. Le rôle de la maintenance est donc clé pour les bonnes performances d’une installation. La maintenance peut être abordée selon 3 catégories :

autodiag

  • Solution curative : le défaut engendre une panne, la réparation est réalisée en urgence. Ce type de gestion demande un arrêt complet de l’installation complète et une gestion de stock non négligeable pour stocker des matériels de remplacement.
  • Solution périodique : de manière périodique l’installation est arrêtée et démontée, les éléments d’usure classiques sont remplacés préventivement.
  • Solution prédictive : un ensemble de capteurs sont installés sur l’actionneur, des mesures sont soit réalisées de manière périodique, soit de manière continue. Les mesures récoltées sont analysées par un spécialiste en vue de détecter des défauts naissants.

Cela permet à la phase de maintenance périodique de viser plus précisément les éléments à modifier. De plus en plus d’entreprises se tournent vers cette dernière solution, vu sa faculté deviser très précisément les pannes potentielles, d’éviter des arrêts d’urgence du matériel et de favoriser la durée de vie du matériel installé. L’évolution de ce marché est positive, mais le coût de ce type d’analyse est un frein à son développement. Ce projet vise à développer une solution automatisée qui permet de diminuer les coûts de mise en œuvre de la maintenance prédictive.

Objectif

Le Cerisic développera un outil d’aide en ligne au diagnostic des défaillances et d’aide à la maintenance prédictive des actionneurs électriques HVAC, développé en langage Python. Par outil « en ligne », il convient d’entendre que celui-ci ne nécessite pas l’arrêt des installations. Le but du projet se focalisera sur l’automatisation d’analyses vibratoires réalisées sur des moteurs classiques du domaine de l’HVAC aux données vibratoires « simples ».

Le développement d’un outil de supervision comprend différentes étapes.  Il s’agit d’abord d’analyser les spectres vibratoires correspondant aux modes de fonctionnement sains et défectueux et d’en déduire des indicateurs caractérisant les différents défauts.  Ensuite, il faut déterminer comment ajuster de manière systématique les paramètres du système de diagnostic à partir des données disponibles. Enfin, des taux de fausses alarmes et d’alarmes manquées adéquats sont établis. C’est pourquoi, afin de garantir une optimisation du logiciel réalisé, le CERISIC collaborera avec le Service d’Automatique et d’Analyse des Systèmes (SAAS) de l’ULB.

La branche d’expertise du partenaire industriel, I-care est la maintenance prédictive, la création d’un tel outil présentera un intérêt commercial certain. En effet, cela permettra de créer un outil autonome qui déclencherait des alarmes auprès de l’utilisateur en fonction de l’état de la machine. De plus, la base de données qu’il possède dans le domaine vibratoire, analysé par des experts humains permettra une validation de l’outil mis au point par le Cerisic.