Cerisic

Pôle de recherche en Sciences du soin

La définition de Care (Joan Tronto, 2009, citée par Geneviève Cresson) « activité générique qui comprend tout ce que nous faisons pour maintenir, perpétuer et réparer notre “monde” de sorte que nous puissions y vivre aussi bien que possible », ajoutant que notre monde c'est à la fois les corps, les personnes, l'environnement, résume assez bien le champ de notre expertise en Soins infirmiers et en Sage-femme. Le care, terme anglais, « traduit des préoccupations humaines. Les enjeux de ces préoccupations concernent le monde dans lequel nous vivons, au-delà de toutes les frontières. […] Les préoccupations du care nous sont familières, ordinaires. […] Comment expliquer alors, la mise à l’écart du souci des autres, une des traductions possibles du care. Pourquoi est-il crucial de placer aujourd’hui cette façon de se soucier des autres au centre de la réflexion politique ? ». (Molinier, Laugier, Paperman, 2009) Ces préoccupations interrogent autant notre enseignement que nos points d’attention en recherche en Soins infirmiers et en Sages-femmes. Ainsi, « Pour qu’une discipline puisse naître, il faut que ses spécialistes parviennent à se créer leur zone d’autonomie au carrefour de plusieurs groupes sociaux. » (Fourez, 2002) La plupart des infirmier.e.s, engagées dans le développement de la connaissance (scholars), considèrent le soin infirmier comme une science qui a comme centre d’intérêt le processus – humain – univers – santé. Au sein de ce pôle de recherche, il constitue leur champ d’expertise. Pour les sages-femmes, il existe un certain nombre de concepts clés de pratique qui définissent le rôle unique des sages-femmes dans le prendre soin des femmes enceintes et de leurs familles qui, au sein de ce pôle de recherche, constituent leur champ d’expertise On y retrouve, entre autres :
  • le partenariat avec les femmes pour promouvoir les soins personnels et la santé des mères, des nourrissons et des familles ;
  • le respect de la dignité humaine et des femmes en tant que personnes jouissant de droits de la personne à part entière ;
  • la défense des femmes afin qu’elles fassent entendre leur voix et que leurs choix en matière de soins de santé soient respectés ;
  • la sensibilité culturelle y compris le travail en collaboration avec les femmes et les prestataires de soins de santé pour venir à bout des pratiques culturelles néfastes pour les femmes et les bébés ;
  • une orientation sur la promotion de la santé et la prévention des maladies qui considère la grossesse comme un événement normal de la vie ;
  • et le plaidoyer en faveur du travail et de l’accouchement physiologiques normaux pour obtenir des résultats optimaux pour les mères et les nourrissons.