Cerisic

Le centre

English Version

Centre d’Etudes et de Recherches de l’Institut Supérieur Industriel Catholique du Hainaut – CERISIC

« Une expertise multiple au service des industriels »

Le Centre d’Etudes et de Recherches de l’Institut Supérieur Industriel Catholique du Hainaut, en abrégé le CERISIC, a été créé à Mons le 5 octobre 1984. Il a pour objet d’effectuer et de collaborer à des projets d’études ou de recherches appliquées réalisés au profit de personnes, de sociétés ou d’organismes dans les différents domaines de la science, de la technologie, de la gestion et de la formation.

Le CERISIC bénéficie pleinement de l’expertise des enseignants de la catégorie technique de la Haute Ecole Louvain en Hainaut (HELHa). Forte d’un personnel enseignant composé de 80 docteurs et ingénieurs, la catégorie technique forme sur son site montois quelque 1.500 étudiants et diplôme en moyenne chaque année 80 Masters en sciences de l’ingénieur industriel et 120 Bacheliers.

Durant l’été 2014, le CERISIC a suivi la catégorie technique de la HELHa lors de son déménagement vers le campus HELHa-UCLMons de la chaussée de Binche à Mons. Le CERISIC profite des nouvelles installations dont près de 2000 m² de laboratoires et halls industriels à la pointe du progrès. Par ailleurs, le CERISIC a le projet de construire son propre hall industriel en vue d’accueillir de nouveaux bancs d’essais en électrotechnique, mécanique, thermique et biotechnologique.

Favorisant les projets pluridisciplinaires, l’expertise du CERISIC couvre :

  • la mécanique des fluides (connaissance approfondie de l’écoulement de fluides dans les éléments constitutifs de têtes de forage de puits pétroliers),
  • les moteurs thermiques (réalisation d’essais sur des moteurs, gestion des mesures y compris au sein des chambres de combustion, exploitation des résultats),
  • le domaine thermique (maîtrise des paramètres de combustion du bois dans des foyers domestiques, étude des processus chimiques observés dans le ramonage non mécanique de conduits de cheminée),
  • la chimie-biochimie (axe analytique : GC-MS, HPLC SAA, ICP, Polarographie, … et axe génie des procédés : filtration tangentielle, micro-brasserie, chromatographie préparative, …),
  • le génie électrique (développement de bancs de tests de diverses puissances visant des applications dans l’éolien, le spatial, l’industriel, etc.) et
  • l’électronique (développement de composants de télécommunication basés sur des plates-formes FPGA ou Foxboard).

Récemment, le CERISIC a entamé des collaborations avec les catégories paramédicale et agronomique de la HELHa qui partagent les mêmes intérêts pour la recherche technologique appliquée.

Dans la foulée de deux projets FIRST HE en chimie et biotechnologie, le CERISIC a décidé d’investir d’une part dans une micro-brasserie expérimentale capable de brasser de 0,2 à 2 hl par brassin utilisant une salle à brasser basée sur une technologie moderne, et d’autre part, dans un centre d’expertise dans l’évaluation des détergents & désinfectants industriels et institutionnels. Ces deux nouveaux ensembles d’équipements modernes sont mis à la disposition de toute entreprise ou institution qui souhaiterait pouvoir y conduire des essais encadrés par nos ingénieurs de projets.

Le CERISIC a également récemment développé une station complète répondant aux normes en vigueur de tests et mesures de l’efficacité de foyers domestiques à bois. Le CERISIC a par ailleurs créé deux stations hydrauliques de taille industrielle permettant l’étude et la simulation de tous types d’écoulement.

Grâce à différents projets de recherche en partenariat avec des industriels, le CERISIC réalise le montage d’équipements pilotes didactiques mis à la disposition des enseignants et étudiants de la catégorie technique afin de leur permettre de travailler sur des installations à la pointe du progrès technologique. Nous pouvons citer, de manière non-exhaustive :

  • une installation de micro- et ultra-filtration tangentielle,
  • une salle à brasser et un hall de fermentation,
  • un banc éolien d’entrainement d’une puissance de 20 kW interfacée au réseau,
  • un ensemble de stations hydrauliques,

Le CERISIC emploie 9 équivalents temps plein, dont 10 chercheurs qualifiés, ingénieurs ou docteurs. Le chiffre d’affaire annuel avoisine les 650.000 € dont près de 90 % proviennent de programmes de recherches bénéficiant de subsides de la région wallonne. Sur les dernières années, plus de 15 projets ont été sélectionnés par la direction de la recherche de la RW.
Le CERISIC participe également aux transferts technologiques des Hautes Ecoles vers les entreprises au travers de chèques technologiques, d’offres de service ou encore de formation continuée.

CERISIC_Presentation_2016_05_23